DEF Page 1En janvier 2016, la majorité de droite du Conseil Départemental à laquelle appartient le maire d’Elancourt a voté une hausse de 66% de la part départementale de la taxe foncière. Résultat : une note salée reçue ces jours-ci avec une augmentation moyenne de 125 € par foyer ! Un véritable coup de massue pour les habitants.
Malgré ces 135 millions d’euros supplémentaires par an, il n’y a aucune amélioration des services à la population. Bien au contraire, le département a d’ores et déjà annoncé la fermeture de près de 40 centres de Protection Maternelle et Infantile, la baisse de 25% des aides allouées aux équipements culturels ou l’arrêt de l’aide au financement de la carte Imagin’R pour les lycéens, soit 150 € de plus à débourser pour les familles.
 
Notre maire, si prompt, à défendre ses amis comme la famille Dassault où à dénoncer les hausses d’impôt quand elles sont nationales, n’a pas pipé mot quand ses amis politiques ont décidé d’assommer les propriétaires élancourtois !
Quid de l’utilité d’un maire qui cumule les mandats partout mais ne défend l’intérêt des élancourtois nulle part ?